Konrad Smoleński, "Everything was forever, until it was no more" symétrie assourdissante.

Dans son travail, Konrad Smoleński (°1977, Pologne) utilise photographie, installation, vidéo, son et sculpture dans des performances collaboratives avec d’autres plasticiens et musiciens. Il vit et travaille à Varsovie et Berne. L’œuvre Smoleński est internationalement connu. Il a été ex- posé à la Manifesta 9 de Genk, au Palais de Tokyo à Paris, au Musée d’Art moderne de Vorsovie, à Performa 13 à New York et, plus récemment, au pavillon polonais de la 55e Biennale de Venise ou à Volkspaleis 2014 à La Haye, où Smoleński a créé une installation monumentale pour le Zuiderstrand Theatre.

Everything Was Forever, Until It Was No More est un instrument sculptural qui joue chaque jour un morceau de musique écrit pour deux cloches de bronze, deux murs d’enceintes et un objet résonnant. En l’occurrence, cet objet est une batterie sur laquelle Julian Sartorius a joué pen- dant le vernissage. La composition lie le son riche et symbolique des cloches au son abstrait des échos et des résonnances. Jouant des effets de retard, Smoleński crée un monde dans lequel l’histoire ralentit jusqu’à l’immobilité. Cette installation monumentale a été exposée à la Bien- nale de Venise en 2013. Le son des cloches a été complémenté, spécialement pour Orkest!, par le son du tambour et par les sept autres installations qui constituent l’exposition. Smoleński utilise les bruits changeants émis par l’ensemble comme source sonore pour sa symphonie étendue.

30

Source: netwerk-art.be

Facebook
Twitter
Linkedin0
Google+0
GMail0
SMS0
Whatsapp0